Pour se sevrer du gaz russe, l’Europe importe de plus en plus de GNL. Son transport est opéré par des méthaniers qui, pour tous ceux récemment construits, sont équipés des membranes cryogéniques de GTT. La technologie du Français est tellement supérieure qu’elle a tué la concurrence. L’entreprise, qui s’attend également à de nouvelles commandes de terminaux flottants de regazéification dans les prochains mois, est au plus haut historique en Bourse. Le point avec le PDG.

Generated by Feedzy